Vie localeLa mairieTourisme/EnvironnementEntreprendre


Lorient Agglomération
Météo du jour
Horaires marées
Tourisme Lorient
Tourisme Morbihan
Covoiturage
SPA INZINZAC



Riantec > La mairie > Les voeux du maire

 

 

Tout d’abord, j’excuserai monsieur le Sous-préfet, ainsi que madame la Sénatrice Muriel JOURDA et monsieur le Sénateur Jacques LE NAY, retenus à Paris,
Monsieur le Président du Conseil régional, représenté par madame Gaëlle LE SAOUT, conseillère régionale,
Mesdames et messieurs les conseillers régionaux et départementaux,
Monsieur le Président de Lorient Agglomération,
Mesdames et messieurs les maires et élus locaux,
Monsieur l’Inspecteur de l’Éducation nationale,
Mesdames et messieurs les représentants des forces armées, de la Gendarmerie du SDIS et de la SNSM,
Mesdames et messieurs les responsables des établissements scolaires,
Monsieur le Recteur,
Mesdames et messieurs les présidents et représentants d'associations locales et de clubs sportifs,
Mesdames et messieurs les représentants du monde institutionnel, social et économique,
Mesdames et Messieurs,

C’est avec un grand plaisir que nous vous accueillons pour cette traditionnelle cérémonie des vœux et vous remercions d’avoir, comme les années précédentes, répondu aussi nombreux à cette invitation.

En mars 2014, les Riantécois nous ont confié la mairie pour une durée de 6 ans. À l’époque, nous nous étions engagés sur un programme. En ce début d’année 2018, nous en sommes à la moitié de notre mandat : comme je vais vous l’exposer, une grande partie de ce programme a été réalisée ; il reste des engagements à tenir, mais il nous reste aussi du temps devant nous.

L’an dernier, la cérémonie avait été marquée par une désagréable nouvelle : l’annonce de l’annulation de notre Plan local d’urbanisme (ou PLU). Cette année, pas de mauvaise nouvelle… pas de bonne non plus, d’ailleurs… Quand je parle de bonne nouvelle, il s’agit, bien sûr, d’annonce concernant l’intérêt des petites communes comme la nôtre. En effet, il faut montrer des capacités d’adaptation quasiment au quotidien, compte tenu des nouveautés qui ne cessent d’apparaître.

Plus localement, en ce qui concerne la dette communale : en 2015, nous avons sécurisé cette dette. Aujourd’hui, elle représente quand même 1856 € par habitant. J’aborde ce sujet tous les ans car il faut bien garder en mémoire que cela représente une contrainte permanente pour notre action. Néanmoins, comme pour l’année précédente, nous n’augmenterons pas la pression fiscale sur nos administrés. Les taux communaux pour 2018 seront identiques à ceux de 2017.

En matière de travaux :
— Grande rue et rue des Écoles : dans le cadre des travaux d’assainissement, sous maîtrise d’ouvrage de Lorient Agglomération, la commune a réalisé la réfection du réseau d’eaux pluviales et ses branchements, suivie d’une reprise de la voirie. Reste à finaliser les aménagements : places de parking, jardinières et le passage en zone de rencontre (les commerçants seront associés à cette opération).
— Lorient Agglomération a procédé également au remplacement des canalisations d’eau potable sur une partie de Stervins et de la rue des 4 vents.
— Une nouvelle signalétique est en place : en réponse aux attentes des commerçants, elle vise à améliorer la lisibilité des établissements sans demander de participation financière aux entreprises.
— Pour répondre aux inquiétudes de la population, des radars pédagogiques mobiles sont installés à divers endroits afin d’établir un observatoire de la vitesse. Il nous permettra de juger de l’opportunité des travaux d’aménagement à réaliser.
— Le projet de la voie verte de l’hôpital au rond-point de Kersabiec a pris un peu de retard mais il sera mené à son terme. L’effacement des réseaux et les travaux préparatoires à la construction de l’hôpital nous obligent à différer, en partie, les travaux. Néanmoins, l’aménagement depuis la rue Ferdinand Thomas jusqu’au rond-point de Kersabiec sera engagé cette année.
— À court terme en 2018, sont notamment prévus la mise en place de trois journaux d’information électroniques, un réaménagement de la place de la mairie (après consultation des commerçants) et les travaux de couverture et de bardage à l’école élémentaire Paul-Émile Victor.


En matière de logements
:
— Nous nous nous rapprochons de l’obligation légale du taux de 20 % de logements aidés : de 3,8 % en 2008 nous en sommes aujourd’hui à 9 %. À ce sujet, la commune de Riantec, sur proposition de Lorient Agglomération, est exemptée, par les services de l’État, de pénalité pour 2018 et 2019 (soit une économie de l’ordre de 50 000 € par an).
— La Maison intergénérationnelle comprend 34 appartements et une salle commune équipée, qui servira de lieu de rencontre et sera animée en collaboration avec le Centre communal d’action sociale (CCAS). Cet ensemble a pour vocation d’héberger sous le même toit des Seniors et des jeunes : les Seniors occuperont 13 appartements T3 sur 21 et 10 appartements T2 sur 13. Les premiers locataires (parmi lesquels une très grande majorité de Riantécoises et de Riantécois ou d’habitants de l’ancien canton de Port-Louis) prendront possession des lieux dans les jours qui suivent (d’ailleurs, une dernière visite des lieux par les futures locataires a eu lieu ce matin). Tout le monde était ravi de ces futurs locaux.

En matière de développement durable :
— L’élaboration de l’« Agenda 21 » communal se poursuit. Après de nombreux et fructueux échanges avec la population, le programme d’action sera validé prochainement par le conseil municipal puis présenté à la population avant le printemps.
— Dans le cadre de l’objectif « zéro phyto », le cimetière du bourg a été entièrement engazonné, ce qui a été bien perçu par la population.

En matière culturelle, patriotique et historique :

— L’année culturelle à Riantec a été encore très riche dans le domaine des expositions et des animations. Elle a été marquée par de nombreux partenariats culturels et, tout particulièrement, par la signature d’une convention entre l’Espace culturel municipal et la Galerie d’art à vocation pédagogique du Collège de Kerdurand. Cette convention inscrit la volonté des deux parties à mettre à disposition des jeunes les outils pédagogiques qui leur permettent d’avoir accès aux disciplines artistiques. C’est dans cette optique de collaboration et de rapprochement avec les  jeunes publics qu’un travail avec des plasticiens sera engagé cette année.
— Ces partenariats qui renforcent les propositions culturelles, vont perdurer. C’est notre souhait, tant en lien avec les festivals du pays de Lorient qui font des escales sur Riantec et plus précisément en collaboration avec nos proches communes voisines de Locmiquélic, Port-Louis et Gâvres pour que l’intercommunalité culturelle de la Rive gauche continue de se consolider. Le travail en cours sur la mise en réseau de nos médiathèques et bibliothèques avance.
— En 2014, a débuté le cycle des commémorations nationales et internationales du Centenaire de la Première Guerre mondiale. À Riantec, chaque année a été marquée par une exposition commémorative organisée par le Comité d’histoire. Cette dernière année 2018 évoquera le thème de « La signature de la Paix ».
— Le 11 Novembre a eu lieu la commémoration de l’Armistice de 1918 : j’ai eu le plaisir de constater qu’un grand nombre de Riantécois s’était déplacé pour y assister, et parmi eux, beaucoup d’enfants, et avec une participation importante des écoles (je tiens à  en remercier les enseignants, le Comité d’histoire et tous les bénévoles impliqués).

En matière scolaire et d'Enfance-Jeunesse :

— Les effectifs des différents établissements sont tous à la hausse : 483 élèves sont scolarisés dans les écoles primaires publiques et privés. Je rappelle que la fusion des écoles élémentaire Paul-Émile Victor et maternelle de la Petite Mer est effective depuis la rentrée 2017. Nous veillons également à accompagner au mieux les projets pédagogiques des établissements.
— Quant au collège, les effectifs sont constants (605 élèves). Le département continue d’y mener d’importants travaux d’extension et d’amélioration.
— La réforme des rythmes scolaires a été mise en place dès la rentrée 2014 avec succès. En 2017, après consultation des équipes éducatives et des parents d’élèves, la commune est repassée à la semaine de quatre jours.
— En ce qui concerne le restaurant scolaire, le projet de cuisine sur place est maintenu même si la restructuration a pris du retard. L’ouverture devrait être effective à l’été 2018. Il s’agira de proposer aux enfants une alimentation saine et de qualité avec des produits de saison, issus notamment de circuits courts et de l’agriculture biologique
L’Enfance-Jeunesse
— Le service Enfance-Jeunesse se montre toujours aussi dynamique : il a proposé des activités nouvelles, comme le Bar éphémère qui avait pris ses quartiers devant le Point information, le Marché nocturne du vendredi pendant la saison estivale, la Boîte à livres devant la mairie, actions qui ont toutes rencontré un franc succès.
— Quant à la mutualisation des services Jeunesse de la Rive Gauche, on progresse dans la démarche.

En matière d’emploi et de services au public

— L’Espace Ressources Emploi Formation a accompagné, en 2017, 450 demandeurs d’emploi de plus de 26 ans (soit un nombre équivalent à  l’année précédente). Quant à la Mission Locale Réseaux pour l’emploi, elle a assuré le suivi de 120 jeunes demeurant sur les 4 communes de Gâvres, Locmiquélic, Port-Louis et Riantec.
— En 2016, l’EREF a été labellisée MSAP (Maison de service au public) en partenariat avec Pôle Emploi et la Mission locale. En 2017, 4 nouveaux partenaires (MSA, CAF, CARSAT et CPAM) sont venus renforcer cette MSAP avec les CCAS des communes. Les  6 500 contacts réalisés cette année montre l’importance de ce nouveau service de proximité.

En matière de déploiement du numérique :

La société Orange s’est engagée à traiter notre secteur en zone dite « couverte » pour 2020. Restera les raccordements aux usagers à partir de ces prises.

En matière de transports en commun :

— Pour répondre aux problèmes de charge aux heures de pointe sur la ligne 10 (Pen Mané-Quai des Indes) en période scolaire, les services de la CTRL, depuis la rentrée 2017 ont pris les mesures nécessaires en mettant effectivement en place un bateau d’une capacité plus importante ainsi qu’en dévoyant certaines courses de la ligne 12. Une solution pérenne destinée à répondre au mieux aux attentes de tous les usagers, notamment en termes de cadencement et de moyens affectés est à l’étude.

Autre avancée majeure :

Grâce à l’entente et au soutien financier des neuf communes de l’ancien canton, les Restos du cœur vont enfin disposer, au 1er juin 2018, de locaux adaptés à leurs activités sur la zone de Villemarion.

Quelques chiffres représentatifs de la commune :

— Riantec compte, depuis le 1er janvier 2018, 5 481  habitants (chiffre de l’INSEE). Nous avons eu la joie de compter 33 naissances, 15 mariages, 5 PACS mais, malheureusement, 54 décès.
— En matière d’urbanisme, l’année 2017 a été aussi riche que 2016, 60 permis de construire ont été délivrés, représentant 55 logements, 1 commerce, 1 hôpital et un bâtiment agricole. Et nous travaillons d’arrache-pied à l’élaboration du prochain PLU qui devrait être approuvé pour juillet 2019. Pour conclure :

— Avant de passer aux remerciements, je voudrais faire le point sur quatre sujets évoqués lors de mes vœux précédents :
   – Le premier concerne la Maison de l’île Kerner : le contrat de sa gestion, qui était confiée à la SELLOR, via une délégation de service public, est terminé depuis le 31 décembre. Il était prévu l’adoption d’un nouveau mode de gestion, par les communes de Gâvres, Port-Louis et Riantec avec l’appui d’associations environnementales. Finalement la gestion sera confiée à la Direction du développement durable de Lorient Agglomération. L’objectif est toujours de valoriser cet équipement et d’assurer la promotion de la Petite Mer, tout en maintenant la fréquentation des établissements scolaires. J’ai confiance dans le soutien de l’agglomération pour y parvenir. Dans cet esprit de valorisation de la Petite Mer, les communes de Gâvres, Port-Louis et Riantec sont à l’initiative d’un label « Petite Mer nature ».
   – Le second sujet concerne le projet d’installation de la nouvelle gendarmerie :   
Elle devra être conçue pour abriter 15 militaires. La municipalité a proposé un site d’implantation sur Riantec, au lieudit Kervihan, dont Lorient Agglomération est propriétaire et entend céder le foncier au bailleur social Bretagne Sud Habitat, qui porte le projet. Aujourd’hui, le Ministère de l’intérieur et la Direction générale de la gendarmerie ont validé le projet. Il nous reste à le finaliser le projet avec les différents partenaires.
   – Le troisième sujet concerne le transfert de l’Hôpital de Port-Louis à Riantec. Lui, est entré dans le processus de réalisation, d’ailleurs je vous invite à découvrir la maquette qui se trouve derrière moi. Le permis de construire, a été définitivement accordé le 21 décembre 2017. En septembre 2018 aura lieu la pose de la première pierre et l’ouverture en est toujours prévue pour début 2021. L’aménagement routier, projeté au nord de l’établissement afin de le desservir en toute sécurité, sera réalisé.
   – Le quatrième et dernier sujet concerne la redynamisation du centre-ville :   
La question des commerces de proximité n’est pas des plus simples. La redynamisation des centre-bourgs ne se décrète pas d’un claquement de doigt : l’aspect économique compte, mais aussi les habitudes des administrés ; il faut créer de la vie avec de l’habitat, des liaisons douces, des transports et des services de proximité ; cela prend donc du temps.   
Les porteurs du projet de commerce d’alimentation de proximité, rue de la Pradène, ont donc été confortés et devraient déposer un permis de construire au printemps 2018.
–    Un restaurant va également ouvrir, rue de la Madeleine (le permis de construire est en instruction). Enfin, à proximité du centre-bourg un permis de construire a été déposé pour la reprise de la friche commerciale rue de Kerdurand : une « biocoop »  s’y installera.
–    Nous comptons sur vous, administrés, pour faire vivre nos commerces.

Remerciements :

 Je remercierai les associations et leurs bénévoles, particulièrement actifs à Riantec. La majorité de ces associations ne fonctionnent que grâce à l'engagement et au dévouement de ces derniers.
— Merci aux enseignants et au personnel des écoles, qui préparent l’avenir de nos jeunes.
— Merci à tous ceux qui, au niveau de l’État, des administrations, du conseil régional ou du conseil départemental, de la CAF, de Lorient Agglomération, soutiennent nos projets.
— Merci à tous les acteurs et partenaires économiques (artisans, commerçants, entreprises, professions libérales…) pour l’énergie déployée dans le développement de leurs activités.
— Merci au Réseau santé, qui, par la qualité de ses prestations, permet à nos aînés de rester à domicile dans les meilleures conditions possibles. Merci également aux aides à domicile par le GCSMS (Groupement de coopération sociale et médico-sociale des communes de l’ancien canton, situé sur la Communauté de communes Blavet Bellevue Océan).
— Un merci à tous les services qui assurent avec efficacité notre sécurité au quotidien :
   – la Défense,
   – la Gendarmerie et le Service départemental d’incendie et de secours,
   – et tous ceux qui, en mer, sur terre et dans les airs participent aux opérations de secours.
— Enfin un merci, tout particulier, aux agents communaux (personnels de la commune et du CCAS).
— J’en profite, bien entendu, pour remercier ceux qui ont contribué à l’organisation de cette soirée, sans oublier les bénévoles de la Croix-Rouge qui tiennent le vestiaire.
— Je remercie également l’ensemble du conseil municipal qui participe activement à la gestion de la commune : qu’il en soit très sincèrement remercié.
— Et pour terminer, je ne vous souhaite pas une bonne année mais 365 jours, tous bien différents, remplis de bonnes surprises, avec une pincée d’humour, une dose d’aventure, de découvertes, des pas sur les chemins et des  moments de bonheur à chaque instant.

Je vous invite maintenant à partager le traditionnel verre de l’amitié, et n’oubliez pas de déguster les délicieuses huîtres de Saint-Philibert. Je vous remercie de votre attention et, encore meilleurs vœux à tous ! Blead mat !

 

 

 

 

 

 

 

 
 Ok
Recherche avancée






Vie associative
Conseils municipaux
Coordonnées des services
Les diaporamas